News

26
Mar

Explication des sujets de la Conférence anti-corruption 2021 de

Cette année, la Conférence virtuelle portant sur la lutte anti-corruption a mis en place une sélection exceptionnelle de panélistes très réputés, qui se réuniront la semaine du 17 au 20 mai pour partager avec vous leurs réflexions et leur expertise sur les dernières tendances dans le monde de la lutte contre la corruption.

Contrairement aux conférences précédentes, les sessions seront plus longues puisqu’elles dureront 60 minutes et, pour la première fois dans une conférence PECB, nous aurons des sessions en espagnol, en plus de l’anglais et du français. Le programme de la conférence couvrira des sujets tels que l’anti-corruption, l’avenir de la norme ISO 37001, les nouvelles législations contre le blanchiment d’argent, et la lutte contre la corruption dans un monde en constante évolution qui regorge de nouvelles avancées en matière d’IA et de cybersécurité.

Session 1 – La lutte contre la corruption en temps de pandémie : l’effet COVID-19 sur la lutte anticorruption

L’année 2020 a fait apparaître l’un des plus grands défis pour les particuliers et les entreprises ; la pandémie de COVID-19 a causé de nombreuses difficultés aux organisations pour fonctionner correctement et à distance. Cette session couvrira les différentes façons dont la pandémie de COVID-19 a affecté la lutte contre la corruption et comment différentes organisations ont pris des mesures de précaution pour continuer cette lutte.

 

Session 2 – Lutte contre la corruption et dénonciations : peut-on avoir l’un sans l’autre ?

Cette session traitera la relation entre la lutte anti-corruption et les dénonciations. En outre, les panélistes partageront leur expertise et leurs opinions sur le caractère symbiotique ou non de cette relation.

 

Session 3 – La kleptocratie en Amérique latine : différentes manières de lutter contre la corruption

Le terme « kleptocratie » fait référence à un État régi par une corruption politique sans bornes. Ce panel expliquera les différentes façons dont les organisations et les individus peuvent lutter contre la corruption dans un État de kleptocratie, avec un accent particulier sur l’Amérique latine.

 

Session 4 – Le code pénal français : dans quelle mesure Sapin II a-t-elle réussi à prévenir les actes de corruption et le trafic d’influence ?

La nouvelle loi Sapin II en France vise à renforcer et améliorer de manière significative le système de lutte contre la corruption actuellement en place en France. Les panélistes discuteront du succès de cette loi relativement récente, tout en examinant toutes les façons dont elle peut améliorer et porter la lutte contre la corruption à un niveau supérieur.

 

 

Session 5 – Anti-Money Laundering Act (AML) : les sociétés-écrans et leur rôle dans les systèmes de blanchiment d’argent dans le monde

Le nouvel Anti-Money Laundering Act des États-Unis aura de nombreuses répercussions sur les sociétés-écrans qui blanchissent de l’argent dans le monde. Les panélistes de cette session discuteront de ces implications et de l’effet qui sera observé dans les années à venir. Les implications éthiques de ces sociétés-écrans seront également exposées dans ce panel.

 

Session 6 – La lutte contre la corruption et l’importance de la transparence et de l’accès à l’information publique

Cette session traitera de l’importance cruciale de la transparence dans la lutte anti-corruption et des différentes manières dont l’accès à l’information publique contribuera à la sensibilisation à cette lutte.

 

Session 7 – ISO 37001 quatre ans plus tard : revue des succès, des tendances et des attentes

La norme ISO 37001 définit la référence de la lutte anti-corruption. Toutefois, dans un monde qui évolue de façon dynamique jour après jour, il est important de comprendre ce que l’avenir réserve à cette norme. Les panélistes donneront un aperçu de la norme et partageront leurs attentes quant à ce qui est attendu au cours des quatre prochaines années.

 

Session 8 – Peut-on éradiquer la corruption par le biais de la technologie Blockchain ?

La technologie Blockchain devient de plus en plus fiable chaque jour. Sa popularité et son utilisation ont également augmenté ces dernières années. Cette session traitera de la possibilité de combattre et d’éliminer entièrement la corruption en utilisant cette technologie assez récente.

 

Session 9 – L’intégration de la participation des citoyens dans la lutte anticorruption

Cette session traitera de l’importance de l’intégration de la participation citoyenne dans la lutte contre la corruption. En outre, les panélistes discuteront des inconvénients possibles de cette intégration ainsi que des avantages et inconvénients globaux.

 

Session 10 – Corruption sporadique contre corruption systémique : les mécanismes qui paralysent l’économie mondiale

Il existe deux formes très importantes de corruption. Cette session les examinera plus en détail et expliquera de quelle manière elles contribuent à la corruption et à la paralysie de l’économie mondiale. Les panélistes discuteront également des moyens de lutte contre ces formes de corruption.

 

Session 11 – Intelligence artificielle et cryptomonnaies – Lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent à l’ère numérique

De nouvelles découvertes sont faites chaque jour en matière d’intelligence artificielle et de cryptomonnaies. Ce panel discutera des voies possibles pour que ces avancées technologiques aident à lutter contre la corruption, tout en évoquant certains des inconvénients de leur utilisation.

 

Session 12 – Est-il possible de mettre un terme à la corruption en Amérique latine ?

Un monde sans corruption est l’objectif ultime. Cependant, est-il possible de mettre un terme à la corruption en Amérique latine ? Cette session traitera cette possibilité avec un accent particulier sur l’Amérique latine en fournissant différents points de vue basés sur les opinions d’experts.

Pour en savoir davantage sur la date, l’heure et la langue de toutes ces sessions, veuillez cliquer ici.

Pour vous inscrire gratuitement à la Conférence anti-corruption 2021 de PECB, veuillez cliquer ici.